Un exemple de vaccination "porte-à-porte"

JPEG - 18.3 ko
Vaccination professional in the remote Maasai communities of the Tanzania

Dans les communautés pastorales Maasai vivant à l’est du Parc national de Serengeti (nord-ouest de la Tanzanie), la rage constitue une menace sérieuse pour la santé humaine et les populations animales sauvages. La vaccination simple “point central” n’est pas une stratégie efficace dans ces collectivités parce que les ménages sont dispersés, la population est nomade et les chiens ne sont pas sociables en général, ce qui rend difficile aux habitants la tâche d’amener les animaux à un poste de vaccination. Par conséquent, les équipes de vaccination visitent les ménages chaque année, par véhicule ou à pied, pour offrir la vaccination parentérale de maison en maison.

JPEG - 4.2 ko

En dépit d’être coûteuse et difficile sur le plan opérationnel, cette stratégie a donné lieu à des niveaux suffisants de couverture qui ont conduit à l’éradication de la rage dans ce domaine avec d’énormes avantages pour les habitants et les animaux. Voir Kaare et al (2009) ici pour obtenir de plus amples informations à propos de cette étude de cas.

Photos avec la permission du projet Maladie Carnivore à Serengeti.




page précédente: Etablissement d’un fonds communautaire pour appuyer un programme de controle de la rage à Bohol, Philippines

page suivante: Un exemple d’initiative de jumelage entre l’Allemagne et la Turquie sur les diagnostics de la rage





Accueil du site | Contact | Plan du site |
Quatrième version - dernière mise à jour, Novembre 2017