Surveillance basée sur les communautés conduites en Haïti

En 2013, le programme de surveillance de la rage animale en Haïti (HARSP) a commencé dans des zones pilote. C’est un programme de surveillance de la rage animale basée sur les communautés qui comprend à la fois une recherche active des morsures dans la communauté et une recherche passive de la rage animale. Pendant ses deux premières années, plus de 750 animaux maraudeurs ont été testés et plus de 100 ont été reconnus enragés (principalement en laboratoire, mais aussi par observation clinique). Cela a représenté 18 fois plus de signalement d’animaux enragés par rapport aux trois années précédant la mise en place du programme. Les animaux enragés étaient le plus souvent des chiens (90 %) ; l’analyse et l’observation des chiens a permis d’éliminer la rage pour 61 % des animaux suivis.

Pendant les deux premières années, plus de 600 personnes mordues ont été signalées au programme et 364 autres victimes de morsures qui n’avaient pas recherché de soins médicaux ont pu être identifiées, ce qui a augmenté le nombre de personnes recevant une PEP suite à une morsure par un animal suspect ou confirmé enragé. Par conséquent le programme a été évalué pour son impact dans la réduction du coût des PEP.

Pour des détails supplémentaires voir :
Wallace et al (2016) Establishment of a Canine Rabies Burden in Haiti through the Implementation of a Novel Surveillance Program.

PDF - 529.9 ko
Wallace et al. 2015



page précédente: Éducation sur la rage chez de jeunes enfants

page suivante: Un réseau expert régional : PARACON





Accueil du site | Contact | Plan du site |
Quatrième version - dernière mise à jour, Novembre 2017