Le certificat de formateur sur la rage en action

Le certificat de formateur sur la rage (REC) est le premier cours en ligne de la plateforme éducative de GARC, il est accessible à tous ceux qui veulent apprendre sur la rage et savoir comment partager cette connaissance. Voici quelques exemples des retombées possibles de ce cours :

-  Un professeur de collège de l’université d’état de Mariano Marcos à Laoag City, aux Philippines a suivi le REC par elle-même. Maintenant elle conduit des séminaires sur la campagne antirabique pour les étudiants enseignants pendant leurs cours de biologie. Ces étudiants mèneront ensuite des campagnes d’information dans le cadre de leur formation, ils pourront alors inclure la vigilance sur la rage parmi les thèmes abordés.

PNG - 195.4 ko
Étudiants enseignants de l’université avec une classe de 6ème qui vient de terminer les activités de vigilance sur la rage

-  La faculté vétérinaire de l’université de Prétoria (UP) à Onderstepoort a intégré le REC dans le cursus de formation des vétérinaires, dans le module d’engagement communautaire. Maintenant, tous les ans, près de 200 étudiants suivent ce cours et peuvent attirer l’attention sur la rage pendant leur pratique.

PNG - 157.5 ko
Nombre de diplômés du REC par pays en Afrique en janvier 2017. Image:GARC

-  Le centre américain de contrôle et de prévention des maladies de Phnom Penh au Cambodge s’est servi du REC pour donner une information de base sur la rage pendant son programme de formation à l’épidémiologie appliquée, avec une aide pour la traduction du cours en Khmer.

-  Le centre américain de contrôle et de prévention des maladies de Port au Prince, en Haïti, a utilisé le REC pour donner une information de base à tous ses enquêteurs de terrain. À ce jour, ils ont éduqué près de 44,000 personnes dans 3 départements du pays : Artibonite, Centre et Ouest.

JPEG - 37.7 ko
Utilisation du REC en Haïti. Image : Ryan Wallace



page précédente: Utilisation de l’outil SARE dans des ateliers nationaux

page suivante: Importance d’une couverture vaccinale régulière et uniforme





Accueil du site | Contact | Plan du site |
Quatrième version - dernière mise à jour, Novembre 2017