Importance d’une couverture vaccinale régulière et uniforme

Lorsque les couvertures vaccinales de la région VI des Visayas aux Philippines ont été cartographiées, de grandes différences sont apparues selon les zones. Alors que la couverture vaccinale générale était bonne (supérieure à 70 %), elle était irrégulière, inférieure à 40 et même 20 % dans certaines zones. La modélisation de la couverture vaccinale obtenue avec une estimation réaliste des mouvements des chiens dans une zone a permis d’étudier la probabilité que la rage soit éliminée chez le chien. La couverture vaccinale irrégulière signifiait que la probabilité d’élimination de la rage était très inférieure à ce qu’elle aurait été avec une couverture uniforme. Cela est dû au fait que le virus rabique continue à circuler dans les zones peu vaccinées.

L’étude a conclu que la réduction des mouvements de chiens n’aurait pas d’impact sur le contrôle de la maladie en zone d’endémie. Au lieu de cela, se concentrer sur une couverture vaccinale homogène permettrait de réduire le nombre de campagnes annuelles de vaccination nécessaires à une élimination très probable de la rage de six à trois.

JPEG - 38.3 ko
Carte des couvertures vaccinales obtenues Image de Ferguson (2015) Scientific Reports,5, art18232.

Pour des informations complémentaires, voir :

Ferguson et al. 2015 "Heterogeneity in the spread and control of infectious disease : consequences for the elimination of canine rabies."

PDF - 1.1 Mo
Ferguson et al. 2015



page précédente: Le certificat de formateur sur la rage en action

page suivante: Éducation sur la rage chez de jeunes enfants





Accueil du site | Contact | Plan du site |
Quatrième version - dernière mise à jour, Novembre 2017