Etablissement d’un fonds communautaire pour appuyer un programme de controle de la rage à Bohol, Philippines

JPEG - 20.2 ko
Recogida de cuotas de registro en Bohol en el marco de los sistemas de fondos comunitarios

Au niveau national, le programme de prévention et d’élimination de la rage au Bohol, en se concentrant sur l’élimination de la rage humaine à travers la vaccination canine, est fortement soutenu par une loi nationale et une ordonnance provinciale/locale contre la rage. Pour qu’un tel programme réussisse et soit enfin durable, la compréhension sur la nécessité du programme, l’acceptation et l’engagement fort des collectivités locales sont également essentielles. La mise en œuvre du projet a posé des défis au début, à la fois au gouvernement provincial et aux collectivités locales en raison de la taille de la zone à couvrir et donc des coûts de fonctionnement élevés (estimés à 460 000 USD pour les 4 ans). Ces contraintes financières ont été traitées comme suit. Tout d’abord, les bénévoles de la collectivité (ceux qu’on appelle observateurs de la rage au village) ont été recrutés afin d’appuyer beaucoup d’activités du projet (voir étude de cas). Deuxièmement, les différentes parties prenantes ont contribué à la mobilisation de fonds, y compris les gouvernements locaux, nationaux et les partenaires des organisations non gouvernementales. Troisièmement, au niveau communautaire, des fonds de contrepartie ont été réalisés à travers la collecte des frais d’inscription des chiens, fondé sur la loi nationale et l’ordonnance provinciale-locale sur la rage. Un système de partage a été adopté, par lequel les villages pourraient conserver 50% des frais d’enregistrement perçus pour appuyer leurs coûts opérationnels, tandis que les 50% restants ont été partagé entre les unités publiques provinciales et municipales pour l’achat des articles essentiels pour le programme. Bien que l’objectif principal de la taxe d’enregistrement soit de réglementer les pratiques de tenue de chien au niveau des ménages, les redevances perçues ont largement contribué aux coûts d’exploitation puisque les chiens inscrits ont droit à la vaccination gratuite contre la rage, le marquage et une carte d’immatriculation. En l’espace de 2 ans, un montant total de 105 740 dollars (US) a été obtenu à l’aide d’un projet de fonds communautaire. Pour obtenir de plus amples informations, veuillez consulter l’étude de Lapiz et al 2012 ici.

Photo avec la permission des Vétérinaires Provinciaux de Bohol.




page précédente: Un exemple de vaccination canine utilisant des appâts

page suivante: Un exemple de vaccination "porte-à-porte"





Accueil du site | Contact | Plan du site |
Quatrième version - dernière mise à jour, Novembre 2017