5.3.4. Autres

Tous les travailleurs exposés à un risque accru d’infection rabique y compris ceux qui travaillent avec les animaux de compagnie, le bétail, la faune sauvage, le personnel de laboratoire ainsi que le personnel médical exposé aux cas de rage humaine doit être formé à :
- La maladie, ses caractéristiques et la nature du risque
- Les mesures de prévention (les précautions, l’équipement pour prendre en charge des animaux enragés et les besoins de vaccination pré-/post-exposition).
- L’hygiène de l’environnement de travail (par exemple des infrastructures appropriées, le contrôle des risques biologiques dans les laboratoires, etc.).

Cliquez ici pour les directives internationales sur la biosécurité.




page précédente: 5.3.3. La composante humaine






Accueil du site | Contact | Plan du site |
Troisième version, dernière mise à jour, juin 2015