5.1.3.6. La rage peut-elle être transmise lors de l’abattage des animaux ou de la préparation des carcasses pour la consommation ?

La contamination par la rage suite à l’abattage, à la découpe, à la transformation ou à la consommation d’un animal enragé est possible. L’abattage des chiens et des chats non vaccinés, par exemple, a été reconnu comme un risque important pour la santé humaine dans les pays où la consommation de la viande de chiens et, dans une moindre mesure, de chats est commune (par exemple, de nombreux pays asiatiques), comme le montre cette étude. Il peut y avoir plusieurs portes d’entrée du virus de la rage dans ces cas : contamination de coupures ou d’abrasions, surtout aux mains ; prélèvement et préparation du cerveau de l’animal qui peut libérer de grandes quantités de virus infectieux avec contamination par voie muqueuse ; consommation des plats préparés à partir du cerveau. La prévention de ces contaminations passe par le port de vêtements de protection et la consommation de viande convenablement cuite uniquement (lire aussi ici). Cliquez ici pour plus d’informations sur la façon de prévenir ou de faire face à une contamination dans ce type de circonstances ainsi que dans d’autres.




page précédente: 5.1.3.5. La rage peut-elle être transmise en donnant à manger aux chiens de la rue ?

page suivante: 5.1.3.7. Puis-je attraper la rage si je partage la nourriture et l’eau avec un patient atteint de rage ?






Accueil du site | Contact | Plan du site |
Troisième version, dernière mise à jour, juin 2015