5.1.1.3. Que faire si nous n’avons pas de données sur la surveillance ou l’épidémiologie ?

- Un diagnostic de la rage peu fiable, une surveillance de mauvaise qualité et un défaut de déclaration des cas conduisent à de faibles niveaux de vigilance vis à vis de la rage.
- La rage ne sera pas une maladie prioritaire dans le pays si la vigilance / le suivi de la maladie est faible et si les données épidémiologiques manquent.
- Sans surveillance, l’efficacité de toute stratégie de contrôle ne peut être mesurée ou prouvée.
- Lisez cette section pour savoir comment vous pouvez obtenir des données épidémiologiques.




page précédente: 5.1.1.2. Pourquoi les informations épidémiologiques sont-elles importantes ?

page suivante: 5.1.1.4 Quelles données peuvent fournir les informations épidémiologiques nécessaires ?






Accueil du site | Contact | Plan du site |
Troisième version, dernière mise à jour, juin 2015